création de société en Lituanie

Notre force : introductions bancaires* dans de vraies banques (réseaux d’agences bancaires)

et toujours notre réactivité en temps réel et en français, notre suivi permanent et notre assistance incluse à tous nos packs.

Pour toute commande : 14 000 contacts ciblés (offert), vers votre site Internet ; si vous n’avez pas de site Internet, nous vous créons une page Internet pour recevoir nos contacts

Le Pack Premium comprend* : création de la société en Lituanie, introduction* bancaire incluse - possibilité de payer en 1 ou 2 fois

Payer en 1 fois 1 990 € HT

Payer en 1 fois

Payer en 2 fois, acompte de 995 € HT

Payer en 2 fois
  • Lorsque vous passez votre commande, vous recevez automatiquement par e.mail un formulaire de création de société à remplir.
  • Paiement possible également par virement bancaire : vous pouvez passer votre commande ci-dessus : lors du paiement, il vous sera proposé de pouvoir payer par virement bancaire ; vous cliquez dans la case “Virement bancaire” : lorsque nous recevons votre commande, nous vous envoyons nos coordonnées bancaires pour votre virement, avec toujours la possibilité de payer en 1 ou 2 fois.
Nouveau : mise en contact avec un de nos référents-clients. Vous souhaitez être rassuré sur notre société ? Nous vous proposons une mise en contact avec un de nos référents-client sur simple demande.
Introduction bancaire* (banque en ligne, CB,…) à Revolut Business, Wise,… : 0 € (inclus dans toutes les commandes de création de société)

OU

Introduction bancaire* Revolut Business : 290 € ht

OU

Introduction bancaire* dans une vraie banque en Europe (langue et manager francophone, salarié de la banque), réseau d’agences bancaires dans un pays frontalier à la France : avec déplacement, 490 € ht

OU

Introduction bancaire* dans une vraie banque, constituée d’un réseau d’agences, SANS DÉPLACEMENT (ce qui est rare pour une vraie banque) , avec bien-sûr accès en ligne, à distance et avec manager gestionnaire de compte indépendant, travaillant pour la banque, parlant français : sans déplacement, 490 € ht

OU

Introduction bancaire frontalière et internationale en banques physiques (agences)*

Introduction bancaire HSBC* dans un pays de l’Union européenne : 890 € ht

Création de votre société holding à Londres, sans déplacement, introduction bancaire* HSBC. Nous parlons français

Vous pouvez bien-sûr, opter pour une introduction* banque en ligne (néo-banque : Revolut Business ou un autre de nos partenaires), ceci est inclus gratuitement à tous nos packs de création de société.

Boostez votre business grâce à nos réseaux de contact sur toute l’Europe (fabricants, distributeurs, fournisseurs, revendeurs, agents locaux, logistique et réception de marchandises,…).

Pour la création de société en Lituanie, il est possible de choisir entre différentes entités juridiques. La société privée à responsabilité limitée (UAB) est la forme d’entité la plus courante en Lituanie pour démarrer une entreprise (environ 96 % de tous les établissements). En Lituanie, une SARL privée s’appelle UAB (uždaroji akcinė bendrovė) et signifie société à responsabilité limitée.

Enregistrement d’une société en Lituanie

Le Code civil de la République de Lituanie a établi les normes juridiques de la fondation, du statut juridique, des organes de direction et de leur compétence, de la liquidation et de la réorganisation des différents types de sociétés en Lituanie.

Selon le Code civil, toutes les entreprises opérant en Lituanie ont le statut de personne morale. Une personne morale est définie comme une société, une institution ou un organisme qui peut acquérir et exercer des droits et des obligations en son nom propre.

Avant de créer une entreprise, il est essentiel d’évaluer et de choisir le type d’entreprise qui vous convient le mieux sur le plan juridique et économique, car ce choix aura une incidence non seulement sur le montant des fonds propres nécessaires, mais aussi sur le statut juridique de l’entreprise et sur d’autres questions liées à l’entreprise.

La forme la plus courante de présence commerciale en Lituanie est une société à responsabilité limitée (UAB).

Il existe quatre principaux types d’enregistrement de sociétés en Lituanie pour les investisseurs étrangers, et ils sont les suivants :

  • société publique (AB) est similaire à une société à responsabilité limitée (LLC) ou à une société par actions (JSC)
  • société privée (UAB)
  • société en nom collectif (TUB) ou société en commandite (KUB)
  • succursale ou bureau de représentation

Toutes les entreprises doivent s’inscrire au Registre unifié des personnes morales (le Registre), administré par le Centre national des registres des entreprises.

Nous pouvons créer votre société en Lituanie.

Société à responsabilité limitée (UAB)

La façon la plus courante d’investir en République de Lituanie pour les petits investisseurs étrangers est de créer une société privée.

Capital autorisé

Lors de la création d’une société à responsabilité limitée, le capital social minimum est de 2.500 euros. Le capital social minimum doit être déposé sur un compte bancaire ; au moins 25 % du capital doit être versé lors de la constitution de la société. Le capital est divisé en actions, qui ne peuvent être négociées ou mises en vente publiquement.

Fondateur

Une ou plusieurs personnes peuvent être le(s) fondateur(s) (actionnaire(s) d’une société à responsabilité limitée. Le fondateur peut être résident ou non-résident de la République de Lituanie.

Statut

Une société privée à responsabilité limitée est considérée comme une personne morale.

Responsabilité

Le ou les actionnaires ont une responsabilité limitée à hauteur du montant total de leurs actions.

Organe de direction

Une société à responsabilité limitée est déterminée par l’assemblée générale des actionnaires, il n’y a pas d’exigence de conseil d’administration ou de conseil de surveillance. Le nombre maximum d’actionnaires d’une société à responsabilité limitée ne doit pas dépasser 250.

Audit

Des audits annuels sont nécessaires si le chiffre d’affaires dépasse 1,4 million d’euros.

Société anonyme (AB)

La société anonyme est un type de société commercial le plus courant pour les moyennes et grandes entreprises en Lituanie.

Capital autorisé

Lors de la constitution d’une société anonyme, le capital social minimum est de 40 000 euros. Le capital social minimum doit être déposé sur un compte bancaire ; au moins 25 % doit être payé. Le capital est divisé en actions, qui peuvent être négociées ou mises en vente publiquement.

Fondateur

Une ou plusieurs personnes peuvent être le(s) fondateur(s) (actionnaire(s) d’une société anonyme, et elles peuvent être à la fois des personnes physiques et des personnes morales. Le fondateur peut être résident ou non-résident de la République de Lituanie.

Statut

Une société anonyme est considérée comme une personne morale.

Responsabilité

Les actionnaires ont une responsabilité limitée à hauteur du montant total de leurs actions.

Organe de direction

L’organe de décision d’une société à responsabilité limitée est le conseil d’administration composé d’au moins trois administrateurs du conseil d’administration ou du conseil de surveillance. Les organes de direction de la société sont déterminés par l’assemblée générale des actionnaires.

Société en nom collectif (TUB) ou société en commandite (KUB)

Il existe deux types de partenariat en République de Lituanie. La principale différence est l’étendue de la responsabilité.

Statut

Les deux sociétés de personnes sont considérées comme une entité juridique.

Responsabilité

Les sociétés en commandite ont une responsabilité limitée, ce qui signifie que les commanditaires sont responsables à hauteur de leurs apports, alors qu’il doit y avoir au moins un commandité à responsabilité illimitée.

Pour les sociétés en commandite, il doit y avoir un accord entre les associés, signé par tous et notarié.

société en lituanie

Succursale ou bureau de représentation

Les sociétés ou organisations étrangères peuvent établir leurs bureaux de représentation et leurs succursales en Lituanie. Le bureau de représentation ou la succursale fait partie d’une société ou d’une organisation étrangère située sur le territoire de la République de Lituanie. Au moins un manager doit résider en Lituanie.

La succursale ou le bureau de représentation sont l’unité d’une personne morale (société étrangère), mais n’est pas une personne morale.

La succursale est une unité structurelle d’une personne morale, qui a son siège social et exerce tout ou partie des fonctions de la personne morale. La succursale peut effectuer des transactions dans le cadre défini par la société étrangère.

Le bureau de représentation est une unité d’une personne morale, qui a son siège statutaire, et jouit du droit d’effectuer les opérations spécifiées, c’est-à-dire de représenter les intérêts de la personne morale et de les sauvegarder. Le bureau de représentation peut faire de la promotion, mais ne peut pas faire de commerce.

La principale caractéristique du bureau de représentation ou de la succursale est que la société étrangère est responsable de toutes les responsabilités.

Sur le plan fiscal, une société étrangère peut établir un établissement stable en Lituanie. Le bureau de représentation ou la succursale n’est pas une exigence formelle en matière d’audit.

Impôts en Lituanie

La République de Lituanie met en œuvre une politique fiscale favorable aux entreprises et le système fiscal est adapté à la législation de l’Union européenne. Depuis 1990, le système fiscal lituanien a radicalement changé pour soutenir des investissements étrangers et le développement du marché du travail.

Les impôts et autres paiements sont perçus sur le budget sur la base de l’ordre du Conseil suprême ; toutefois, les conseils régionaux et municipaux agissent séparément en matière de perception des impôts. En Lituanie, les principes de base du paiement de l’impôt et leur réglementation sont régis par la loi sur l’administration fiscale, qui définit les droits et obligations de l’administrateur fiscal et du contribuable, ainsi que la procédure de calcul de l’impôt et les montants exigibles.

Il existe 7 principaux types d’impôts en Lituanie :

  • Impôt sur le revenu des sociétés
  • Impôt sur le revenu des personnes physiques
  • Taxe foncière
  • Impôt foncier
  • Droits de succession et de donation
  • Taxe sur la valeur ajoutée
  • Accise
  • Taxe sur les loteries et les jeux

L’État perçoit également les cotisations d’assurance sociale, les impôts sur les ressources naturelles de l’État, l’impôt sur les ressources pétrolières et gazières, l’impôt sur la pollution de l’environnement, les taxes consulaires, les frais d’État.

Impôt sur le revenu des sociétés

Les assujettis à l’impôt sur le revenu des sociétés sont des entreprises exerçant des activités commerciales, et cet impôt est également payé par les organisations à but non lucratif qui tirent profit d’activités commerciales.

Le taux général de l’impôt sur les sociétés est de 15 %, bien que les entreprises de moins de 10 travailleurs et dont le chiffre d’affaires annuel brut est inférieur à 300 000 euros puissent opter pour un taux d’imposition des sociétés inférieur à 5 %. De plus, ces petites entreprises bénéficient des avantages suivants :

Le taux d’imposition des sociétés en 2009 était de 20 %, mais en 2010, le taux d’imposition a été réduit à 15 % et est toujours au même niveau.

Pour l’année 2010, les cotisations de base s’élèvent à 40,7 % du revenu total avant impôt, couvrant ainsi tous les risques (à l’exception des accidents du travail et des maladies professionnelles), dont 31,7 % sont payés par l’employeur, mais les 9 % restants par l’employé.

Les entreprises agricoles, les organisations à but non lucratif, les petites entreprises, les entreprises à capitaux étrangers et les entreprises employant des personnes handicapées peuvent demander un allégement fiscal. La Lituanie assure en fait les conditions les plus favorables à la croissance des micro-entreprises par rapport aux autres États baltes.

Impôt sur le revenu des personnes physiques

La réduction progressive de l’impôt sur le revenu des personnes physiques a commencé en 2006. Aujourd’hui, toute personne physique est tenue de payer l’impôt sur le revenu des personnes physiques d’un montant de 15 % si elle est salariée ou indépendante. Si la personne peut être considérée comme un résident permanent, l’impôt sur le revenu est calculé à partir des revenus perçus par la personne en Lituanie et à l’étranger. Les résidents étrangers ne doivent payer l’impôt que sur la partie du revenu perçue en Lituanie. Pour considérer une personne comme un résident de la Lituanie, cette personne doit vivre en Lituanie pendant au moins 183 jours consécutifs au cours d’une période de 12 mois.

Les personnes percevant un salaire inférieur au revenu minimum non imposable sont pratiquement exonérées de l’impôt sur le revenu des personnes physiques. Le revenu minimum non imposable est calculé comme suit : MONTANT DU REVENU STANDARD NON IMPOSABLE – 0,15 * (SALAIRE – SALAIRE MINIMUM). Actuellement, le montant standard du revenu non imposable est de 300 euros et le salaire minimum est de 555 euros. Vous trouverez ci-dessous un exemple de calcul des montants de revenus non imposables pour un salaire de 555 euros et un salaire de 1000 euros.

  • Salaire de 555 euros
    1. Salaire de 555 euros – salaire minimum de 555 euros = 0 euros
    2. 0,15 * 0 EUR = 0 EUR
    3. 300 EUR de montant standard non imposable – 0 EUR = 300 EUR de revenus non imposables
  • Salaire de 1000 euros
    1. Salaire de 1000 euros – salaire minimum de 555 euros = 445 euros
    2. 0,15 * 445 EUR = 66,75 EUR
    3. 300 EUR de montant standard non imposable – 66,75 EUR = 233,25 EUR de revenus non imposables

Les personnes handicapées et les mères célibataires (pères) sont également exonérées de l’impôt sur le revenu des personnes physiques, et l’impôt n’est pas déduit des pensions et des bourses.

Taxe foncière

L’impôt foncier en Lituanie varie de 0,3 % à 3 %. L’immobilier privé est généralement taxé à 1 % sur la valeur du bien immobilier qui dépasse 220 000 euros. Ce seuil est porté à 286 000 euros pour les familles ayant au moins trois enfants mineurs (moins de 18 ans) ou un enfant handicapé nécessitant une prise en charge particulière. Il convient également de noter que, dans chaque cas particulier, le taux réel de l’impôt foncier est réglementé par la municipalité locale (il doit toutefois rester dans la fourchette mentionnée ci-dessus).

Impôt foncier

En Lituanie, l’impôt foncier ne comprend que le paiement de l’impôt foncier et les dispositions relatives au calcul et au paiement de cet impôt sont fixées par les conseils municipaux et de district. L’objet sur lequel l’impôt foncier est imposé est un terrain privé, et son taux annuel varie de 0,01 % à 4 % de la valeur du terrain (dans le cas d’une forêt, le taux d’imposition n’inclut pas la valeur des arbres).

Les nouveaux propriétaires fonciers doivent payer la taxe pour toute l’année si le terrain est acheté au cours du premier semestre de l’année. Toutefois, si le terrain est acheté au cours du second semestre de l’année, la taxe doit être payée à partir de l’année suivante. Dans le cas où le terrain est vendu au cours du premier semestre de l’année, la taxe ne doit pas être payée pour l’année concernée, mais si elle a eu lieu au cours du second semestre de l’année, la taxe doit être payée pour toute l’année.

Accise

Le droit d’accise envisagé pour ajuster la consommation des biens destinés à être vendus dans le pays est perçu sur les produits suivants :

  • l’alcool éthylique, les spiritueux non dénaturés et les boissons alcoolisées, y compris la bière ;
  • le tabac et les produits dérivés du tabac ;
  • le café, le chocolat et les aliments contenant du cacao ;
  • bijoux, or et argent, à l’exception des bijoux d’imitation et des pièces de monnaie ;
  • le carburant à moteur, à l’exception du carburant d’aviation, et le carburant diesel ;
  • voitures de luxe ;
  • électricité;
  • publications à caractère érotique ou violent.

Le droit d’accise n’est pas perçu sur les boissons alcooliques et leurs matières premières importées par les entreprises d’État autorisées à produire des boissons alcooliques et sur les marchandises exportées.

Droits de succession

Le montant de l’impôt est calculé en fonction de la valeur du bien hérité imposable en appliquant les taux d’imposition suivants :

  • si la valeur du bien hérité imposable n’excède pas 150.000 euros – 5 % ;
  • si la valeur du bien hérité imposable dépasse 150.000 EUR – 10 %.

L’impôt n’est pas perçu sur les biens hérités par le conjoint survivant après le décès de l’autre conjoint, sur les biens hérités par les enfants (également les enfants adoptés), les parents (également les parents adoptifs), le tuteur (curateur), les personnes sous tutelle (enfants pris en charge), les grands-parents, les petits-enfants, les frères et sœurs, ainsi que sur les biens hérités dont la valeur imposable n’excède pas 3.000 euros.

Taxe sur la valeur ajoutée (TVA)

La TVA n’est pas calculée et versée au budget par les personnes dont les recettes proviennent de la vente de biens et de la prestation de services (à l’exception des investissements à long terme) qui sont d’intérêt public, telles que l’alimentation, les services postaux, etc.

Le taux de TVA est de 21 % en Lituanie.

Immatriculation au contribuable TVA

Les entités étrangères doivent s’immatriculer en tant qu’assujettis à la TVA en Lituanie si :

  • elles commencent l’activité économique assujettie à la TVA en Lituanie,
  • elles acquièrent des biens en Lituanie auprès d’entités assujetties établies dans d’autres États membres de l’UE et la valeur des biens achetés au cours de l’année civile dépasse 14 000 euros,
  • elles acquièrent des services auprès d’entités imposables établies à l’étranger,
  • elles effectuent des ventes à distance et la valeur des marchandises livrées, transportées en Lituanie au cours de l’année civile, dépasse 45 000 euros.

Cotisations sociales

En Lituanie, la coordination des régimes d’assurance sociale fonctionne à un niveau relativement élevé. Les cotisations d’assurance sociale sont payées à la fois par les employeurs et les employés. Les cotisations de base s’élèvent à 33,7 % du revenu total avant impôt, couvrant ainsi tous les risques (à l’exception des accidents du travail et des maladies professionnelles), dont 30,7 % sont payés par l’employeur, mais les 3 % restants par le salarié. L’État verse des contributions au nom de groupes spécifiques de personnes (participation partielle au financement), par exemple les enfants.

Conformément à la législation lituanienne, il existe trois catégories de cotisations d’assurance sociale pour les accidents du travail et les maladies professionnelles et les taux de cotisation d’assurance sociale pour les accidents du travail et les maladies professionnelles à la charge des cotisants affectés à ces catégories :

  • catégorie I : l’employeur cotise au taux de 1 % ;
  • catégorie II : l’employeur cotise au taux de 0,44 % ;
  • catégorie III : l’employeur cotise au taux de 0,28 %.

Pour avoir droit aux prestations du régime d’assurance sociale, la personne doit être salariée ou indépendante et payer des cotisations. Le Conseil d’administration de la Caisse nationale d’assurance sociale et ses bureaux locaux inscrivent ces personnes sur le registre des assurances sociales. Toutes les branches du système d’assurance sociale lituanien sont obligatoires pour les salariés, mais seules certaines d’entre elles (retraite et soins de santé) sont réservées aux travailleurs indépendants. Les travailleurs indépendants peuvent s’affilier volontairement à d’autres branches.

Impôts sur les ressources naturelles de l’État

L’objectif de la loi sur les impôts sur les ressources naturelles de l’État est d’accroître la responsabilité des utilisateurs des ressources naturelles pour leur utilisation effective et économique et de compenser les dépenses de l’État consacrées à l’exploration des ressources naturelles et au maintien de leur quantité et de leur qualité. Les impôts sur les ressources naturelles de l’État doivent être inclus dans les coûts de production et versés au budget de l’État.

Taxe sur les loteries et les jeux

Depuis 2009, les conditions suivantes sont en vigueur : le taux d’imposition prélevé sur les loteries est de 5 %, mais le taux d’imposition prélevé sur le bingo, le totalisateur et les paris – 15 %.

En option, sur demande et sur devis, nous pouvons vous aider à la création de la substance économique de votre société (implantation, matérialisation, recrutement, organisation, développement).

Photos non contractuelles. Données au 30/06/23. *Domiciliation/courriers : 41 € HT/mois payable par an.

 *La création d’un compte bancaire* par un tiers est illégale, même avec une procuration ; nous vous invitons à vous méfier des sites proposant de vous ouvrir un compte bancaire*. Un manager indépendant de notre société, gestionnaire de compte travaillant pour la banque, vous appellera pour gérer votre demande d’ouverture de compte bancaire* ; Notre service est une mise en relation et non l’ouverture d’un compte bancaire*. La banque est seule décisionnaire en matière d’ouverture ou non d’un compte bancaire* (art. L. 312-1, II CMF). Le profil du demandeur d’un compte bancaire* et son éligibilité à l’ouverture d’un compte bancaire*, sont déterminants quant à la décision de la banque sollicitée. Nous ne garantissons pas l’ouverture d’un compte bancaire*. L’introduction bancaire* est une obligation de service et non de résultat. Voir nos autres conditions particulières Conditions particulières et conditions générales de vente Conditions d’utilisation, de ventes et politique de confidentialité.